Les musées de Lisbonne, au centre et au sud de la ville :

Musée du Chiado - Musée national d'Art contemporain :

Le musée du Chiado a été créé en 1911.

Détruit dans un incendie au mois de novembre 1988, il a été restauré en 1994 par l'architecte J-M Wilmotte. Ce dernier a également été chargé du réaménagement intérieur du musée.


Il se trouve dans le monastère de São Francisco, situé dans le quartier du Chiado, au centre de Lisbonne.

La collection permanente présente des expositions thématiques, avec des peintures et des sculptures illustrant le développement de l'art du Romantisme au Modernisme.


Ces oeuvres constituent la plus importante collection d'art contemporain portugais à partir du milieu du XVIIe siècle.





Quelques oeuvres d'artistes internationaux, par exemple, Rodin, sont également exposées.



Les expositions changent régulièrement, donnant au musée un remarquable dynamisme.

L'architecture extérieure et intérieure rendent le lieu particulièrement agréable.

Une salle entière est consacrée au peintre João Cristino da Silva (1829-1877), qui fut élève de l'école des beaux-arts de Lisbonne avant de se rebeller contre cette institution.

Un espace est réservé aux expositions temporaires.
Du 7 juillet au 31 octobre 2009 : João Pedro Vale, Beanstalk, 2004.


Museu do Chiado
Rua Serpa Pinto, 4-6


Musée Saint Roque :

Attenant à l'église São Roque, chef d'oeuvre de l'art baroque, ce musée est plus particulièrement consacré aux arts religieux.

Il présente un nombre important de peintures, mobilier et pièces d'orfèvrerie d'artistes italiens du XVIe au XVIIIe siècle.




Quelques tableaux portugais du XVIe siècle sont également exposés, ainsi qu'une collection d'ornements sacerdotaux.

Museu de São Roque
Largo Trindade Coelho

Musée national des Arts antiques :

Dans le quartier de Lapa, dominant les docks et le Tage, le musée national des Arts antiques présente ses collections dans un beau palais du XVIIe siècle.

On y découvre l'art portugais à travers la céramique, la faïence, la peinture et la sculpture.


L'une des particularités du musée est sa collection de peintres primitifs portugais.

D'autres artistes européens sont exposés, notamment Hieronymus Bosch et Albrecht Dürer, Cranach, Velasquez, Poussin, Courbet et El Bosco.

Au premier étage, sont exposées des oeuvres provenant des anciennes colonies portugaises.





Le remarquable polyptyque de l'adoration de Saint Vincent de Nuno Gonçalves, l'une des oeuvres majeures du musée, peut y être admiré. Saint Vincent est le patron de Lisbonne.

Le musée abrite également une remarquable collection de travaux d'orfèvrerie portugaise et européenne, et de porcelaines chinoises.

Des paravents japonais extrêmement rares sont également exposés. Ils appartiennent à l'art Namban et datent de l'arrivée des Portugais au Japon au XVIe siècle. L'art Namban signifie « étranger », « barbares du Sud » en japonais. Ce sont souvent des scènes relatives aux activités commerciales avec les pays étrangers ou, plus généralement, aux relations avec les « étrangers » qui ornaient ces paravents. .

Museu Nacional de Arte Antiga
Rua das Janelas Verdes

Musée des marionnettes :

Dans un ancien couvent du XVIIIe siècle, ce musée présente plus d'un millier de marionnettes organisées en deux expositions distinctes :
les marionnettes d'origine portugaise et celles provenant d'autres pays (javanaises, birmanes, ceylanaises, indiennes, brésiliennes et quelques pièces européennes).


Les systèmes de manipulation des marionnettes sont également présentés.

Le musée est relativement petit, aussi n'est présentée qu'une partie des collections.

Cette visite est l'occasion de découvrir l'histoire de cet art populaire en cours de disparition.


Museu da Marioneta
Convento das Bernardas
Rua da Esperança, 146

Musée de l'Orient :

Ce nouveau musée, inauguré en 2008, est situé sur les anciens docks de Lisbonne, au bord du Tage.
Il témoigne des relations entre le Portugal et l'Orient et de l'influence portugaise de l'Asie mineure à l'Extrême-Orient.

La collection permanente présente plus de 1500 oeuvres : sculptures, peintures, tissus, céramiques, sont présentés sur sept espaces thématiques différents situés au premier étage.
Au deuxième étage, plus de 13 000 objets dédiés aux arts de la scène constituent la collection Knok On.

Cette dernière est consacrée aux arts asiatiques du spectacle et présente des masques, des instruments de musiques, des poupées, des objets rituels ...

Le musée accueille également des expositions temporaires autour d'une même thématique.

Lieu d'échanges intellectuels, ce musée comprend également un auditorium, un centre de documentation ainsi qu'une scène destinée à la production de spectacles.

Museu do Oriente
Avenida Brasilia
Doca de Alcântara

Pour vous détendre, ne manquez pas de visiter le Jardin Botanique Tropical, véritable havre de paix au centre de Lisbonne.


A lire également, sur meetingglobe.fr :

Insolite, un bar unique au monde, à Lisbonne :
le pavillon chinois.