Les musées de Lisbonne, à l'ouest de la ville (Belém) :

Musée d'Art Contemporain - Collection Berardo :

Sur les bords du Tage, au centre culturel de Belém, le Museu Colecção Berardo rivalise avec les musées les plus réputés du monde. Il accueille l'une des plus importantes collections privées d'art contemporain avec un fond de plus de 850 oeuvres.

José Berardo, riche entrepreneur, est l'un des plus grands collectionneurs d'art contemporain du XXe siècle. Il a constitué une collection qui est exposée sur une surface de 10 000 m2.

L'architecture du musée est légère et aérée, entièrement consacrée à la mise en valeur de ses oeuvres. Bacon, Baltus, Dali, Lichtensein, Magritte, Mondrian, Miro, Picasso, Pollock, Warhol, y sont exposés, et également des artistes Portugais : Maria Helena Vieira da Silva, Paulo Rego, Helena Almeida, Pedro Cabrita.

La collection offre un superbe panorama de la création artistique au XXe siècle et au début du XXIe siècle, principalement européenne et américaine.

L'importance de la collection de José Berardo, complétée par des oeuvres d'autres provenances, permet l'alternance des présentations. Lors de notre visite au mois d'août 2009, l'exposition en cours avait pour titre « Au Risque du Réel ».




Elle offrait un voyage à travers l'art du XXe siècle et l'opportunité d'une réflexion sur le sens de « faire figure » dans la création contemporaine.







La collection permanente est complétée par des expositions temporaires :

De juin à septembre 2009 : exposition « Art Déco et ses ennemis ». Grâce au fond du musée José Berardo, cette exposition met en comparaison les oeuvres des grands noms de la période Art déco avec celles des « ennemis » de l'Art déco.



Des oeuvres de René Lalique, Emile Jacques Ruhlmann, Jean-Michel Franck, ou Jules Leleu, côtoient ainsi celles de leurs détracteurs, comme Le Corbusier, Eileen Gray, Marcel Breur et Jean Prouvé.


Du 31 août au 1er novembre 2009 : exposition du photographe Mikael Levin.
du 1er septembre au 29 novembre 2009 : « La dimension du temps dans le design ».
du 6 octobre 2009 au 1er février 2010 : Amália Rodrigues.
du 26 octobre 2009 au 8 janvier 2010 : « Silences », oeuvres de Boltanski, Giacometti.
du 9 novembre 2009 au 8 janvier 2010 : exposition de Judith Barry, art vidéo contemporain.

Museu Colecção Berardo
Praça do Império

Musée de la Marine :

Situé dans l'aile occidentale du monastère de Jerónimos, le musée de la Marine trouve ses origines dans le Décret Royal de Dom Luis I, du 22 juillet 1863.
Le monarque voulait garder la mémoire du glorieux passé maritime du Portugal.
Il rassembla donc une grandiose collection rassemblant tous les témoignages possibles des activités navales du Portugal.

Le patrimoine du musée compte plus de 17 000 pièces, dont 2500 constituent l'exposition permanente, déployée dans 15 salles.

Cette exposition nous plonge dans l'histoire du Portugal à travers les siècles, les liens de ce pays avec les océans, ses grands navigateurs (Vasco de Gama, Magellan) et les nombreuses conquêtes et comptoirs (Goa en Inde, Macao en Chine).



Les objets sont exposés dans des décors recréant le contexte historique, offrant ainsi une saisissante perspective sur l'une des aventures humaines les plus fascinantes : la navigation maritime.

Museu de Marinha
Praça do Império

Musée national de l'Archéologie :

Situé dans le monastère des Jerónimos, le musée est consacré à l'étude des civilisations et à l'histoire du Portugal.

La visite nous conduit de l'âge de pierre jusqu'à l'époque actuelle en passant par le Moyen Âge et la période des Maure.



Tout au long de la visite, on découvre des objets retraçant le passage de l'homme sur le territoire portugais, des origines aux fondements de la nation.

Les collections sont organisées par modules thématiques.

Collection d'objets métalliques : des premiers objets en fer découverts sur le sol portugais aux plus anciens objets en cuivre datant du IIIe siècle avant J.C.

Le musée présente également la plus grande collection de sculptures classiques du Portugal.

Les influences nord-africaines se retrouvent dans les mosaïques romaines dont les thèmes proviennent essentiellement de la mythologie.

Longtemps cachée au public, la collection d'objets d'orfèvrerie est aujourd'hui présentée dans la salle des trésors.





La collection d'inscriptions antiques est en grande majorité latine : inscriptions funéraires, votives et honorifiques.

Provenant de nombreuses découvertes, la collection de monnaies et de médailles présente surtout des pièces datant de la présence romaine sur le territoire portugais.




La collection d'amphores témoigne des relations commerciales intenses avec le monde romain.

Les antiquités égyptiennes et gréco-latines présentent des collections d'objets de diverses origines : civilisations du bassin méditerranéen, notamment égyptienne.

Enfin, l'exposition ethnographique présente les modes de vie de l'homme à travers les époques : habillement, coutumes, artisanat, habitat, agriculture...


Museu Nacional de Arqueologia
Praça do Império

Musée des carrosses :

Le musée des carrosses, créé en 1905, est l'un des plus visités de Lisbonne. Il nous propose un véritable voyage dans le temps à travers l'histoire de ce moyen de transport.

Situé dans l'ancien manège du palais de Belém, il abrite l'une des plus belles collections de carrosses du monde, du XVIe au XIXe siècle et d'origines portugaises, françaises, espagnoles, italiennes et autrichiennes, ainsi que des accessoires équestres et des costumes.

Au-dessus des deux immenses salles d'exposition, sous la magnifique coupole, une galerie surplombe l'exposition, offrant une autre perspective : les carrosses royaux, les berlines, les coches, les voitures, les chaises à porteurs.

Certains de ces carrosses sont de véritables oeuvres d'art : bois sculptés, incrustations de nacres, dorures et broderies cousues d'or.





Les trois pièces maîtresses du musée sont les carrosses construits à Rome pour l'ambassadeur du Portugal au Vatican, au début du XVIIIe siècle.



Museu Nacional dos Coches
Praça Alfonso de Albuquerque

Musée de la Présidence de la République :

Inauguré au mois d'octobre 2004, situé dans le palais de Belém, ce musée présente des documents historiques sur les institutions républicaines et leurs symboles.





La galerie des portraits présente une quinzaine de tableaux présentés sous des surfaces de verre qui s'opacifient à l'approche du visiteur, permettant ainsi la projection de la biographie du président représenté.





Informatisé, ce musée fait une grande part aux techniques audiovisuelles et à l'interactivité.








Museu da Presidência da República
Praça Afonso de Albuquerque


Profitant de ce passage à Belém, situé à l'entrée du port de Lisbonne, il serait dommage de manquer la visite du monastère des hiéronymites, ainsi que celle de la tour de Belém (classée au patrimoine mondial de l'Unesco) commémorant l'expédition de Vasco de Gama.