Les musées de Lisbonne, au nord de la ville :

Musée Calouste Gulbenkian :

Calouste Gulbenkian, un important homme d'affaires, s'est installé au Portugal en 1942. En 1955, il a créé la fondation qui porte son nom et qui regroupe sa collection d'oeuvres rassemblées pendant près de quarante ans.

Le musée Calouste Gulbenkian a été inauguré en 1969. Il abrite environ 6000 oeuvres qui illustrent les différentes périodes de l'histoire de l'art, de l'antiquité orientale à l'art européen du début du XXe siècle.

Les galeries d'exposition permanente s'articulent autour de deux patios. Cette organisation est à l'origine des deux circuits indépendants que l'on peut suivre dans ce musée.



Le circuit consacré à l'art oriental et classique se déroule à travers les galeries réservées à l'Egypte, à la Grèce et à Rome, à l'Orient islamique et à l'Extrême-Orient.

A la fin de ce circuit se trouve la galerie d'arts de la Chine et du Japon, où est exposé un très grand nombre de porcelaines, d'objets laqués et de tissus.




Le second parcours est consacré à l'art européen : livres manuscrits enluminés, ivoires, peintures, sculptures, médailles, tapisseries, ainsi que du mobilier, des pièces d'orfèvrerie et de verrerie. Pour terminer cette section, une place de choix est dédiée à des oeuvres de Rubens et de Rembrandt.

Calouste Gulbenkian ayant longtemps résidé à Paris, l'art français occupe une place d'honneur dans le musée.
Un espace est également consacré au peintre vénitien Francesco Guardi.
Des oeuvres de Turner précèdent les dernières salles du musée, où est exposé l'art du XIXe siècle.
Des peintures de l'Ecole de Barbizon, des oeuvres de Corot, Millet, Lépine et Fatin-Latour côtoient des tableaux de Manet, Renoir et Claude Monet.
La sculpture du XIXe est représentée par des oeuvres de Carpeaux, Bary, Dalou et Rodin.



La visite du musée s'achève dans la salle consacrée à l'art nouveau où est présentée une collection de bijoux et de verreries de René Lalique. Cette collection est unique au monde.


Le musée entretient une activité variée par l'organisation régulière d'expositions temporaires.

Lors de notre visite au mois d'août 2009, l'exposition en cours était consacrée à Henri Fantin-Latour (du 26 juin au 6 septembre 2009).


Museu Calouste Gulbenkian
Avenida de Berna, 45A


La Maison-Musée du Dr Anastácio Gonçalves :

Le peintre José Malhoa, premier propriétaire de cette maison, en confia la réalisation en 1904, à l'architecte Manuel Joaquim Norte.
Cette maison était à la fois le domicile et l'atelier du peintre.
Le néo-romantisme a principalement inspiré la façade de la maison.

Le Dr Anastácio Gonçalves l'a acquise en 1932, puis il l'a léguée à l'Etat en 1964 pour qu'elle soit transformée en musée. La Maison-Musée a ouvert ses portes au public en 1980.

Les quelques 2000 oeuvres qu'elle abrite, proviennent essentiellement de la collection du Dr Anastácio Gonçalves.

Ce fond est constitué de plusieurs ensembles parmi lesquels se trouve une collection de porcelaines de Chine, comprenant notamment de précieuses et rares céramiques de la dynastie des Song (960-1279).

La peinture portugaise, principalement naturaliste et post-naturaliste, y est très bien représentée, avec notamment des oeuvres de Silva Porto, Malhoa, Columbano Bordalo Pinheiro, Marques de Oliveira...

Citons également la très belle collection de mobilier portugais, anglais, français et espagnol, du XVIIe au XIXe siècle, ainsi que les collections d'orfèvrerie, de peinture étrangère, de céramique européenne et orientale.

La Maison-Musée organise des expositions temporaires en relation avec la thématique de ses collections, notamment la peinture et les arts décoratifs.


Casa-Museu Dr Anastácio Gonçalves
Avenida 5 de Outobro, 6-8


En redescendant vers le centre de Lisbonne, ne manquez pas de faire une halte au Parc Edouard VII, un des plus grand espace vert de la ville.
De la partie la plus haute du parc, le panorama sur Lisbonne est magnifique.
La descente le long de ses larges allées ombragées vous conduira à la place du Marquis de Pombal et ensuite à l'avenue de la liberté d'où vous pourrez rejoindre les quartiers de Baixa et Bairro Alto.