Les musées de Lisbonne, à l'est de la ville :

Musée national des Azulejos :

Les azulejos sont des carreaux de faïence émaillés souvent de couleur bleue, assemblés en fresques murales représentant des paysages ou des personnages.

En visitant Lisbonne, vous verrez ces assemblages de mosaïques de couleurs sur les façades des maisons.

Leur histoire remonte au XVe siècle, celui des conquêtes et des découvertes. Cet art majeur portugais, véritable tradition artistique, a traversé les siècles et ses techniques ont au fil du temps.



Installé dans l'ancien couvent de Madre Deus, le musée présente leur évolution de la période hispano-mauresque, jusqu'aux créations contemporaines.









Un immense panneau composé de 1300 azujelos est exposé au premier étage.
Il représente Lisbonne avant le tremblement de terre de 1755.










Museu Nacional do Azulejo
Rua de Madre de Deus, 4


Un agréable salon de thé donnant sur le cloître permet de faire une halte au calme.
Salade, boisson et café pour 10 euros.


Musée militaire :

Le musée Militaire, fondé en 1842 par le Baron de Monte Pedral, est l'un des plus anciens musées de Lisbonne.

Ce bâtiment protégeait autrefois l'arsenal militaire. Aujourd'hui, des peintures et des objets militaires y sont exposés : épées, armes à feu, cuirasses, uniformes. Certains de ces instruments sont de véritables oeuvres d'orfèvrerie, résultat du travail d'ornementation des meilleurs orfèvres et maîtres de l'Arsenal Royal de l'Armée.

Des toiles de quelques-uns des plus grands noms de l'école portugaise y sont exposées.

Elles constituent l'une des plus précieuses collections de la peinture historique du Portugal.

Près de 300 pièces d'artillerie sont également exposées : elles constituent l'une des plus importantes collections de canons en bronze du monde. Elles forment un précieux patrimoine historiques en raison des inscriptions, des symboles héraldiques et des ornementations représentant les styles des différentes époques de la fonderie.



Museu national Militar
Largo do Museu de Artilharia

Musée de l'eau :

Le musée de l'eau, inauguré au mois d'octobre 1987, comprend des salles d'expositions permanentes et temporaires, ainsi que les archives historiques sur le transport de l'eau à Lisbonne.

Cet ensemble de monuments et d'édifices construits entre le XVIIIe et XIXe siècles, est étroitement lié à l'histoire de l'adduction d'eau de la ville de Lisbonne.



Dans la salle des anciennes chaudières se trouvent les pièces qui constituaient la collection du musée lors de sa création.
Il s'est agrandi au fur et à mesure que d'autres pièces sont venues enrichir son patrimoine initial.
Ces pièces proviennent des anciens systèmes d'approvisionnement d'eau de la ville.

On suit le parcours qui montre l'évolution de l'approvisionnement de la ville de Lisbonne depuis l'époque des Romains jusqu'à nos jours.

Museu da Água da Epal
Rua do Alviela, 12

Musée d'Arts Décoratifs :

En 1947, Ricardo do Espírito Santo Silva racheta et restaura le palais Azurara, édifié au XVIIe siècle.

En 1953, il décida de convertir le palais en musée dans lequel il exposa ses propres collections d'objets et de mobiliers des XVIIe et XVIIIe siècles.

A sa mort, il légua le musée à la ville de Lisbonne.



Le musée est constitué de quatre niveaux où sont exposés : des tapisseries, des tapis, du mobilier, de l'argenterie, des porcelaines chinoises, des meubles portugais et indo-portugais.

Le musée présente également des fresques d'azulejos, superbes exemples de la faïence portugaise du XVIIIe siècle, en particulier des oeuvres issues de la fabrique Royale du Rato.


L'école d'Arts décoratifs attenante au musée permet de voir les élèves mettre en application les techniques traditionnelles décoratives sur les azulejos ou d'autres supports.
Museu de Artes decorativas
Largo das Portas do Sol, 2


Si votre emploi du temps vous le permet, ne manquez pas une visite au Château Saint Georges.
Ses terrasses offrent une superbe vue de la ville jusqu'au Tage.