Le Grand Bain

Théâtre Michel - Paris - jusqu'au 2 janvier 2010

Mise en scène : Stéphane Boutet. Avec : Aurélie Bargème, Vanessa Guide, Maud Le Guenedal, Yannik Mazzilli, Clément Michel, David Roussel.

"Six amis et un bébé ont loué une maison de vacances sous le soleil du Lubéron. Problème, la piscine est très grande, très belle, très profonde, mais très vide ! Que fait-on quand il n'y a pas d'eau ? On plonge, on coule, on flotte... ? 'Le Grand Bain' est une comédie sur l'amitié qui prend l'eau, sur les vacances qui partent en eau de boudin et les petits baigneurs en larmes...

Une comédie aquatique en somme, mais sans eau ! Un plongeon dans un Grand Bain de rires et d'émotions !"


Le décor est sobre : la terrasse d'une maison louée par nos six amis. En fait, ils sont sept, mais le septième ne viendra jamais...

Deux couples, dont un avec un bébé, et deux "ex" se retrouvent pour passer une semaine de vacances sous le soleil du Lubéron. C'est l'occasion pour eux de se retrouver autour de l'élément clef de leur projet de vacance : la piscine. La piscine est grande et profonde, mais sans eau... !

La comédie démarre lentement, avec un peu trop de répétitions des mêmes situations et réparties. Au bout de la première demi-heure, elle trouve son rythme. Les nombreux trentenaires présents hier soir dans la salle se sont reconnus sans aucun doute dans ces six amis.

La situation est finement analysée, caricaturale mais juste. Par exemple : les premiers mois du bébé qui bouleversent les habitudes et l'intimité du couple, ou l'annonce de l'heureux événement qui révèle la réalité des sentiments.

Les personnages sont saisissants de réalisme, que ce soit le publicitaire incapable de se détacher de son téléphone portable et de la négociation du contrat en cours, à l'écrivain en devenir, squatteur et radin. De la célibataire ("l'ex" de l'écrivain) provocante et agressive, mais finalement si sensible, à la charmante "bimbo" un peu niaise. Mais cette dernière, au fil de la pièce, contribue par sa gentillesse à reformer ce groupe d'amis fortement éprouvé par cette situation imprévue et cocasse.

Le Grand Bain est une comédie sans grande prétention, mais très efficace. Les dialogues sonnent juste et sont pleins d'humour. Les six comédiens nous entraînent tour à tour de l'émotion au rire.

En somme, c'est un excellent moment "sans eau" qui nous permet de retrouver, cet hiver à Paris, le souvenir de moments partagés entre amis, ici sous le soleil du Sud et le signe de l'humour.

Rejoignez ou créez des clubs,
communiquez avec d'autres amateurs de théâtre,
sur www.meetinggame.fr