Joël STRILL sculpteur windsurfeur

Né à Brest et installé à Vannes sur les rives du Golfe du Morbihan,
Joel Strill a deux passions : la planche à voile et la sculpture.

Il a obtenu en juin 2008 pour « The Flowering »,
la Médaille d'or au Concours International de Sculpture des Jeux Olympiques de 2008 à Pékin.

Tout a démarré en 2006 : parrainé par le Comité d'organisation des Jeux de Pékin et plusieurs associations et fondations, l'exposition internationale de sculpture paysagère a reçu plus de 2000 suggestions par des sculpteurs de 90 pays.

Un jury de spécialistes du monde entier finira par retenir un peu moins de 300 oeuvres qui seront exposées dans les principales villes de province du pays.

En 2007, une deuxième sélection aboutit à conserver 110 projets qui feront l'objet d'une exposition itinérante, cette fois dans les principales villes chinoises (Pékin, mais aussi Shanghai, Hong Kong...) puis mondiales (Rome, Barcelone, Moscou...).

Enfin le 31 mai 2008, lors d'une cérémonie de remise de prix qui se déroula à Pékin, Joel Strill a reçu comme 4 de ses confrères, la médaille d'or pour sa sculpture « The Flowering » soit l'épanouissement.

Le message de l'auteur qui nous invite à être, à grandir, à faire le lien entre la Terre et le Cosmos dans une quête d'épanouissement.

Désormais, les sculptures primées sont implantées dans le parc du stade Olympique de Pékin, témoin d'un évènement qui a marqué le monde pour son gigantisme et la parfaite orchestration de l'évènement par des organisateurs pressés de clamer au monde l'éveil de la puissance asiatique.

Interview de Joël Strill :

Joël Strill, qu'est ce qui vous a inspiré pour réaliser "The Flowering" ?

En réalité, lorsque le désir de "créer" se fait sentir, je fais tout sauf chercher un thème, ou une direction; bien au contraire, je laisse le calme s' installer, pour mieux entendre ce qui veut bien sortir du silence, comme du mystère qu' il peut y avoir entre deux notes de musique sur une partition... Je laisse donc "venir" à moi, sans trop comprendre dans un premier temps. Sans doute que le seul fait d' être en "Quête", m' y emmène... "Le Sens" lui, viendra plus tard... "The Flowering" est née de cette façon.. Elle s' est imposée tout simplement... Avec dès le début un vrai frisson, bien avant de connaître son "étonnant parcours"...

Que pouvez-vous nous dire sur la complexité technique de cette oeuvre ?

Et bien, de par sa configuration dans l' espace, "The Flowering" part vraiment dans les trois dimensions tout en se projetant vers l' avant et l' arrière simultanément. Cela crée des tensions très importantes à différents niveaux. Des tensions techniques certes, qui lui donnent, je crois aussi, un équilibre si précaire et en même temps tellement de "Vie"...

Quels sont vos prochains projets ?

Depuis longtemps, le besoin d' approcher le métal, me taraude sans faire de jeux de mots... Je ne pense pas au bronze, auquel j' ai déjà recours, mais plutôt à l' acier qui paradoxalement, devrait me permettre d' aller plus loin dans la transparence de la matière et des volumes... Une nouvelle dimension, un nouveau chapitre en quelque sorte...


photos : © Joël Strill

le site de Joël Strill : www.strill.fr

Archives | Notices légales | Nous contacter | Copyright © 2015
Autres sites meetinggroupe : Le golf avec meetinggolf.fr | le voyage avec meetingglobe.fr | La culture avec meetingcultural.fr | Le monde de l'emploi avec meetingjob.fr