Giacometti & Maeght 1946 – 1966

Fondation Maeght - Saint Paul de Vence - jusqu'au 31 octobre 2010

“Depuis toujours, la sculpture, la peinture ou le dessin étaient pour moi des moyens pour me rendre compte de ma vision du monde extérieur” Alberto Giacometti, MoMA, New York, 1959.

Jusqu'au 31 octobre 2010, la Fondation Maeght présente une rétrospective exceptionnelle de l’oeuvre d’Alberto Giacometti.
Giacometti & Maeght 1946-1966, réunie à la fois les chefsd’oeuvres les plus connus de l’artiste, parmi lesquels les bronzes : L’Homme qui marche, Le Chien, Le Chat. Sont également exposés des peintures, des plâtres et des dessins, prêtés par de grands musées nationaux et internationaux ou par des collections privées.
Certaines oeuvres sont présentées pour la première fois au public.
La Fondation Maeght rend également hommage à l’Homme. Vingt ans d’amitié ont lié Alberto Giacometti et Aimé Maeght. Vingt ans de collaboration, d’échanges et de regards partagés sur la création. Une intimité révélée au travers de courriers, de films et de portraits qui donnent au visiteur un éclairage nouveau sur Alberto Giacometti.

Giacometti & Maeght

Aimé Maeght et Alberto Giacometti se sont connus en 1946 grâce à André Breton, fondateur du mouvement surréaliste. Aimé vient alors d’ouvrir sa galerie à Paris où il expose Bonnard, Matisse, Braque… Immédiatement, il est attiré par la personnalité d’Alberto Giacometti et lui propose de participer à l’Exposition Internationale du Surréalisme qu’il présente en 1947 dans sa galerie. Les deux hommes ont une vision commune. Aimé Maeght devient son marchand et, dès 1951, les expositions personnelles de Giacometti se succèdent à la Galerie Maeght.

En 1959, alors que le projet de la Fondation Maeght est largement avancé, Aimé Maeght offre à Alberto Giacometti un espace à la hauteur de son ambition en lui proposant d’investir la cour centrale de la fondation, une agora de brique et de béton blanc qui s’ouvre sur les collines de la Côte d’Azur. Ainsi, Aimé Maeght affirme non seulement son engagement sans faille auprès de l’artiste, démontre aussi son rôle de personnalité influente des arts et s’impose comme un grand mécène. Alberto Giacometti installe ses sculptures à la Fondation Maeght, inaugurée le 28 juillet 1964. La cour prend alors le nom de Cour Giacometti.
Les années suivantes, Alberto Giacometti poursuit ses recherches sur la gravure dans les ateliers d’Adrien Maeght, le fils d’Aimé et Marguerite. Adrien Maeght avait 17 ans, en 1947, quand il rencontre Alberto Giacometti. C’est avec lui, ensuite, que l’artiste réalisera une grande partie de ses gravures.

Fondation Maeght 06570 Saint-Paul de Vence, France
site internet : www.fondation-maeght.com


Rejoignez ou créez des clubs, communiquez sur la terrasse de meetinggame.fr
autour de l'art, des expositions, des musées...
www.meetinggame.fr