Art en Édition

Carte Blanche aux ateliers d’art imprimé :
DESPALLES, FANAL et Michael WOOLWORTH.

Exposition du 28 octobre au 19 décembre 2010 - Espace Topographie de l’art.

Depuis longtemps, des techniques ont été créées afin d’imprimer et de reproduire des images. Les utilisations et les fins qui résultent de ce procédé sont variées. Dans son livre intitulé L'Œuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique, le philosophe Walter Benjamin parle surtout de la photographie, du cinéma et de la reproduction faite à partir d’une œuvre d’art originale. Dans cet ouvrage, il n’est cependant pas du tout question d’aborder les œuvres d’art conçues dès le départ pour être multipliées.

Que se passe-t-il lorsque des œuvres d’art sont réalisées dans cette perspective ? Y aurait-il une différence de perception entre une œuvre d’art "unique" et celle "multipliée" ? Quelles sont les notions qui interviennent lorsque nous nous confrontons à cette pratique «qui revendique un accès à l’art, une contemplation et une économie particulières, souvent écartée par l’élaboration d’une histoire de l’art écrite au regard d’une conception de l’œuvre comme objet rare et unique» (Sylvie Boulanger, dans dépliant du Centre National de l’Estampe et de l’Art Imprimé, CNEAI, Chatou).

Afin de réfléchir sur ces questions et d’en proposer d’autres, cette exposition réuni des œuvres provenant de trois ateliers consacrés à l’art imprimé. Actifs dans ce domaine, ces ateliers explorent singulièrement ce terrain très vaste pour la création. L’ensemble des œuvres permet ainsi non seulement de constater le foisonnement qui découle de ce type de production, mais aussi de retrouver, ou de découvrir, les univers propres à chaque artiste présenté.

DESPALLES Editions

Despalles éditions, créées par Françoise Despalles et Johannes Strugalla, réunissent depuis 1982 plasticiens et poètes dans des ouvrages débordant les catégories esthétiques et franchissant les frontières culturelles et linguistiques. Dans ces livres – généralement bilingues allemand/français – texte et image n’apparaissent ni comme une illustration de l’un par l’autre, ni comme une documentation de l’un sur l’autre, mais comme un dialogue qui exerce simultanément sa fascination sur deux plans formels différents. Les frontières entre texte et image vont jusqu’à disparaître, lorsque le texte lui-même devient image.
Les réalisations, à la fois projets artistiques et littéraires s’inscrivent dans le contexte particulier du tirage limité, celui-ci permettant d’assurer la maîtrise des techniques employées. Ces créations ne sont pas étrangères au questionnement sur le rôle et l’avenir du livre en tant qu’objet sensoriel. Les livres de Despalles sont entrés dans les collections les plus importantes, notamment en Europe et aux USA.

FANAL Editions

Sur les rives du Rhin à Bâle, Marie-Thérèse Vacossin avec Marcel Mazar ouvrent en 1966 un atelier nommé FANAL. Par la suite, ils s’installent dans un ancien moulin à papier d’environ 500 m2. Après les presses de gravure, de lithographie et de sérigraphie, une édition s’est créée. En 1969, par son approche artistique et sa rigueur, le passage de Jean Gorin à l’atelier marque une étape importante. FANAL s’affermit alors dans la direction choisie : l’art construit. Les rencontres d’artistes, tels Aurélie Nemours, Gottfried Honegger et François Morellet, n’ont cessé de conforter FANAL dans son orientation. Pour conserver son caractère précieux à l’épreuve imprimée, les tirages restent limités : 30 à 50 exemplaires numérotés et signés par l’artiste. Par sa noblesse, sa rareté et par un travail qui associe l’artiste et l’artisan dans un même souci de qualité, l’estampe n’est plus un simple multiple, mais un original-multiple.


Michael WOOLWORTH Publications

Maison d’édition et atelier d’impression en activité à Paris depuis 1985, Michael Woolworth se spécialise dans les techniques dîtes traditionnelles, offrant aux artistes des outils tels que le bois gravé, la photogravure, la lithographie sur pierre, le linogravure, la taille-douce, le numérique ou le monotype. Depuis 25 ans, son atelier est devenu une sorte de laboratoire pour la création où l'art de l’impression est constamment réinventé. On ne parle plus de travailler en imprimerie mais d’utiliser un médium. Américain d’origine, Michael Woolworth s’est installé à Paris en 1979, quand il a débuté dans un atelier dédié à la lithographie à l’ancienne. Ses impressions se réalisent exclusivement sur des presses manuelles dans son atelier situé Place de la Bastille. Les tirages sont très limités - souvent allant jusqu’aux pièces uniques - offrant aux artistes une liberté d’approche, poussant ainsi jusqu'aux extrêmes limites les possibilités de ses techniques.




Espace Topographie de l’art
15, rue de Thorigny
75003 Paris
Tel : 01 40 29 44 28
www.topographiedelart.com




Rejoignez ou créez des clubs, communiquez sur la terrasse de meetinggame.fr
autour de l'art, des expositions, des musées...
www.meetinggame.fr